blaa
 


Partagez| .
face à ses responsabilités (bushnell)
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Messages : 109
Date d'inscription : 20/09/2008

Message(#) Ven 26 Jan - 11:18
Iris Bushnell a écrit:
Putain ma vie est basé sur un mensonge, mensonge créer par ma mère qui est décédée et qui ne peux plus nous expliquer le pourquoi du comment. Ouais je lui en veux, ça se voit, je l'aime mais je lui en veux et je la comprends pas, je ne comprends pas comment on peux mentir à ses enfants sur leur père. Aujourd'hui on allait rencontrer notre père, celui qui nous a renier pendant vingt ans et franchement ça ne m'enchante ps du tout, j'ai pas envie de le voir et j'sais que j'pourrais l'insulter à tout moment. Surtout que Sloan il est bipolaire alors c'est pire, je m'inquiète de ce qu'il pourrait se passer et aussi de ce qu'il pourrait li dire, je suis angoisser, j'ai la boule au ventre, mais j'le montre pas. J'fais la meuf qui s'en fout, cigarette à la main, j'aurais dû fumer un joint en faites, mais qu'importe je crache la fumée avant de répondre. « J'ai pas envie de voir sa sale tête, mais en même temps on doit y aller. » Vingt ans bordel de merde qu'on l'a pas revu et en faites moi je le reconnaîtrais pas puisqu'il est partit quand j'avais un an, j'ai plus aucun souvenir de lui. De toute façon je m'en fous de lui maintenant, j'ai pas envie de le connaître plus que ça, mais il faut bien après tout. Suzy est là pour calmer mon frère, mais il le sent pas et moi encore moins, j'ai peur de ce qu'il va se passer dans ce foutu restaurant. Ma belle soeur me demande si j'suis nerveuse, j'fais genre que ça va et que je m'en fous, mais honnêtement non. « Un peu. J'crois que ça va pas passer entre lui et moi. » Ouais j'suis trop rancunière pour pardonner de nous avoir lâcher, il a même pas essayer de prendre contact avec nous alors on va lui faire regretter. Je fais tomber ma cigarette au sol et l'écrase. Suzy prends les choses en main en rentrant dans le restaurant la première, mon coeur bat fort tandis que je cherche Serah du regard. Je la vois assise à une table, notre père n'est pas encore là. Je m'empresse d'aller vers elle. « Il est pas encore là? C'est une blague?! » Ben quoi j'suis ps du genre patiente en faite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Messages : 109
Date d'inscription : 20/09/2008

Message(#) Ven 26 Jan - 11:18
Serah Bushnell a écrit:
Lorsque papa m’a envoyé un message pour me dire qu’il venait à Boston et voulait qu’on aille diner, j’ai immédiatement envoyé un message à Sloan pour qu’il en parle avec Iris et que tous les deux puissent venir le rencontrer. Enfin… le revoir. Peu importe comment vous voulez l’expliquer, tout ce que je voulais, c’était lui foutre en plein visage l’erreur de sa vie ainsi que toute la rancune que j’avais à ce sujet envers lui. Bien entendu, il avait choisi un resto hyper huppé pour l’occasion histoire de montrer à tous son compte en banque bien rempli –rien qui ne m’impressionne par les temps qui cours j’en ai bien peur. Je jouai donc le jeu, m’habillant de façon somptueuse pour lui faire plaisir, un cadeau empoisonné rien de plus. Arrivé au restaurant, je donnai mon nom à l’hôtesse qui me guida jusqu’à une table à deux. Je lui file un billet et lui demande de nous préparer une table à quatre –ne sachant pas que Sloan comptait ramener sa fiancé- où nous irons nous installer sous peu, mais pas tout de suite. « Serah, ma chérie! » Comme toujours, aucune effusion affective de la part d’Edward qui se contente d’un large sourire et d’un regard approbateur. « Papa. » Je force un sourire et m’assoit. « Tu m’excuses deux minutes? » Il sort son téléphone de sa poche et disparait. Nerveuse, je regarde autour et aperçoit finalement Iris qui vient vers moi avec le reste de la joyeuse bande Bushnell –Suzy comprise. « Il est pas encore là? C'est une blague?! » Je fronce les sourcils en me redressant. « Chut, parle moins fort. Il est parti prendre un appel et sera de retour d’une minute à l’autre. Allez vous assoir là-bas, j’vous rejoins dès qu’il revient. » Je pointe la table mise en place par l’hôtesse où il manque finalement une place. Je force un sourire à l’intention de la petite brunette. « Vous avez qu’à demander à l’hôtesse une chaise de plus. » Je lance un regard à Sloan et les chasse avant qu’Edward ne revienne. Je m’assois l’air de rien et le fixe lorsqu’il s’assoit. « J’ai un courant d’air ici, on peut changer de place? »

HJ: J'vous laisse la chance de jouer un peu Edward du coup! :y:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Messages : 109
Date d'inscription : 20/09/2008

Message(#) Ven 26 Jan - 11:18
Sloan Bushnell a écrit:
Sloan regarda simultanément sa petite soeur et sa fiancée, le coeur lourd. Son passé remontait à la surface, lui qui se donnait tant de mal à le faire disparaître dans un coin de son esprit, il lui explosait en pleine gueule. Le stress l'avait gagné et rongeait son âme. « On lui doit rien du tout, il n'a eu aucun scrupule à nous abandonner lâchement ... c'est lui qui nous doit quelque chose. » dit-il maladroitement en fixant la porte du restaurant. L'Eliot laissa les deux filles parler entre elles et se perdit dans ses pensées. Il revint à lui rapidement, le stress était beaucoup trop présent pour qu'il puisse y faire abstraction. « Ouais allez, on y va. » Plus le choix. Il suivit les filles qui entrèrent dans le restaurant. Iris se dirigea directement vers Serah tandis que Sloan resta légèrement en retrait. Silencieux, il s'était renfermé sur lui-même et allait avoir du mal à s'ouvrir. Il soupira faiblement en prenant conscience qu'Edward n'était pas encore arrivé. La blondinette vint le rappeler à l'ordre en lui disant que leur père était dans les parages, qu'il répondait à un appel et qu'il n'allait pas tarder à revenir. L'Eliot croisa le regard de Serah et lui afficha un faible sourire. Elle avait pu apercevoir un avant goût de sa bipolarité, espérons qu'il réussisse à garder son calme ce soir.  « Merci, viens Iris, on va attendre un peu plus loin. » Il attrapa le bras de sa soeur et la tira vers la table qui leur était réservé. Sans même demander l'accord du couple à côté d'eux, Sloan leur prit une chaise qu'il installa à leur table. Il vint s'asseoir et fixa l'entrée du restaurant, sans écouter les filles. Et là, son coeur s'arrêta de battre et sa respiration se stoppa. Edward Bushnell fit son apparition. Un homme grand, fin, avec une certaine prestance. Choqué par ce qu'il avait devant les yeux, la bouche de Sloan vint s'entrouvrir. Le choc était violent dans son esprit.  « Je m'en vais. » trancha-t-il en se levant. Mais c'était sans compter sur Serah et Edward qui s'approcha d'eux. Que lui avait-elle dit ? Il l'ignorait mais ne pouvait plus déguerpir de là. Pris au piège, l'Eliot se sentait oppressé. Edward ne semblait pas savoir à qui il avait affaire et tendis une main généreuse vers son fils.  « Bonsoir, Edward, enchanté, vous êtes des amis de ma fille ? » Sloan regarda la main de son père et après une légère hésitation vint saisir sa main. C'était stupide, il ne savait pas pourquoi il faisait ça, peut être qu'inconsciemment, il en avait besoin. « Pas exactement. » répondit-il froidement en lâchant sa main. Il le laissa se tourner vers Iris. Sa mâchoire se serra fortement.  « En fait, nous nous connaissons déjà et j'suis sur que tu nous as surement déjà reconnus ... » avoua-t-il, impatient d'en découdre avec son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Messages : 109
Date d'inscription : 20/09/2008

Message(#) Ven 26 Jan - 20:59
Iris et Sloan sont tellement négatif... mais d'un sens, je peux les comprendre. Si j'apprenais que mes parents biologiques étaient vivant, qu'ils m'ont volontairement abandonné... je ne sais pas si je serais plus joyeuse qu'eux. Cela dit, ils ne connaissent toujours pas la vérité et c'est bien pour ça qu'on est là aujourd'hui. Bref, c'est moi la première à marcher vers le restaurant, les forçant à me suivre. À l'intérieur, je cherche deux personnes assises à une table, qui pourrait ressembler à mon fiancé et ma belle-sœur. En fait, je ne sais pas du tout de quoi a l'air cette fameuse Serah... jusqu'à ce que mon regard s'arrête sur la blonde. Je la reconnais de la soirée chez Elliot, je me dis que c'est tellement possible que ce soit elle... et je soupire. Merde, pensais-je, en suivant Iris et Sloan jusqu'à elle. Je regarde les échanges en restant silencieuse et très certainement mal à l'aise. Elle et moi n'avions pas eu une très belle "première rencontre", mais c'est possible qu'elle ne s'en rappelle même pas vu le nombre de shooter qu'elle avait ingurgité.

Encore en silence, je suis encore la fratrie Bushnell jusqu'à notre table et m'installe à côté de mon fiancé. Lorsque Sloan se lève, je lui attrape le poignet pour le tirer afin qu'il se rassoit. Tu restes là. Ils marchent vers nous et mon cœur se serre pour eux. Lorsqu'Edward se présente, je souris, un peu gênée par le malaise qu'il venait d'occasionner sans même s'en rendre compte. Oh lalalala.... Sloan doit bouillir. Je tourne la tête pour regarder mon homme et constate que... ah bah ouais, c'est un homard, il va exploser. Je descend ma main de son poignet à sa cuisse pour le caresser, juste histoire de lui montrer que j'étais là.

Edward sourit et fronce un sourcil, perplexe. Je dois me faire vieux, ma mémoire fait défaut. Excusez-moi, rappelez-moi votre nom ? Je me pince les lèvres et me lève à mon tour pour lui présenter ma main. En fait, il vaut mieux que je prenne les devants pour éviter qu'un des trois fasse une scène explosive.
Suzy Underwood. Fiancée de celui-là... Dis-je en souriant, faisant un petit signe de tête vers mon futur mari. Edward me serre la main et se tourne finalement vers Iris pour répéter la même manœuvre. Enchanté de vous rencontrer aussi. Permettez-moi de vous dire que vous avez de très jolis yeux, ils me rappellent le regard de... d'une amie.

Code:
<blockquote>Iris et Sloan sont tellement négatif... mais d'un sens, je peux les comprendre. Si j'apprenais que mes parents biologiques étaient vivant, qu'ils m'ont volontairement abandonné... je ne sais pas si je serais plus joyeuse qu'eux. Cela dit, ils ne connaissent toujours pas la vérité et c'est bien pour ça qu'on est là aujourd'hui. Bref, c'est moi la première à marcher vers le restaurant, les forçant à me suivre. À l'intérieur, je cherche deux personnes assises à une table, qui pourrait ressembler à mon fiancé et ma belle-sœur. En fait, je ne sais pas du tout de quoi a l'air cette fameuse Serah... jusqu'à ce que mon regard s'arrête sur la blonde. Je la reconnais de la soirée chez Elliot, je me dis que c'est tellement possible que ce soit elle... et je soupire. [i]Merde[/i], pensais-je, en suivant Iris et Sloan jusqu'à elle. Je regarde les échanges en restant silencieuse et très certainement mal à l'aise. Elle et moi n'avions pas eu une très belle "première rencontre", mais c'est possible qu'elle ne s'en rappelle même pas vu le nombre de shooter qu'elle avait ingurgité.

Encore en silence, je suis encore la fratrie Bushnell jusqu'à notre table et m'installe à côté de mon fiancé. Lorsque Sloan se lève, je lui attrape le poignet pour le tirer afin qu'il se rassoit. [color=palevioletred]Tu restes là.[/color] Ils marchent vers nous et mon cœur se serre pour eux. Lorsqu'Edward se présente, je souris, un peu gênée par le malaise qu'il venait d'occasionner sans même s'en rendre compte. Oh lalalala.... Sloan doit bouillir. Je tourne la tête pour regarder mon homme et constate que... ah bah ouais, c'est un homard, il va exploser. Je descend ma main de son poignet à sa cuisse pour le caresser, juste histoire de lui montrer que j'étais là.

Edward sourit et fronce un sourcil, perplexe. [color=#c48424]Je dois me faire vieux, ma mémoire fait défaut. Excusez-moi, rappelez-moi votre nom ?[/color] Je me pince les lèvres et me lève à mon tour pour lui présenter ma main. En fait, il vaut mieux que je prenne les devants pour éviter qu'un des trois fasse une scène explosive.
 [color=palevioletred]Suzy Underwood. Fiancée de celui-là...[/color] Dis-je en souriant, faisant un petit signe de tête vers mon futur mari. Edward me serre la main et se tourne finalement vers Iris pour répéter la même manœuvre. [color=#c48424]Enchanté de vous rencontrer aussi. Permettez-moi de vous dire que vous avez de très jolis yeux, ils me rappellent le regard de... d'une amie.[/color]</blockquote>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Basse dans ta face PLEASURE - Glide
» quel avenir pour l'ADSL face à la fibre optique ?
» Titres face B, qui selon vous, aurait mérité mieux ???
» Shout [Face B du single Cry]
» Castle Face Records Present...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blaaa :: LALALALA :: mes rps :russe:-