blaa
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sloan Bushnell

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 01/09/2017

MessageSujet: 02    Sam 14 Oct - 0:39

Sloan ne stressait pas. Non, il était juste en panique la plus complète. Toute cette tension n'était pas bonne pour sa bipolarité mais là, il ne pouvait absolument rien faire contre ça. Georges, l'avait invité au restaurant et lui avait même demandé d'inviter Suzy. Il l'avait cramé depuis deux semaines environ. Forcément, un Bushnell qui avait arrêté de râler et de se plaindre, c'était suspect. Son beau-père avait même fait le tour des réseaux sociaux pour vérifier ses doutes et il ne s'était pas trompé. Celui qu'il considérait comme son fils était bel et bien en couple avec une fille. L'heure des présentations avait sonné. Georges mettait un point d'honneur à connaître celle qui faisait battre son coeur, sans doute voulait-il la rencontrer pour se faire une idée sur la personne qu'elle était. Arrivé devant le restaurant, Sloan se stoppa et ne pu s'empêcher de rigoler légèrement, nerveusement. « Putain, j'le sens pas du tout ce dîner ... Tu es sure que tu veux toujours m'accompagner, tu sais mon beau-père c'est un enfant de choeur. Il peut se montrer gentil comme hyper désagréable et cynique, j'veux pas qu'il te mette mal à l'aise ou qu'il te fasse des réflexions. » dit-il en essayant de la faire changer d'avis. Suzy était trop fragile pour se confronter à quelqu'un d'aussi arrogant et imposant que Georges. Sans chercher à comprendre plus loin, il lui fit un petit sourire forcé et vint capturer ses lèvres pour un tendre baiser. « Je t'aime Underwood. J'sais pas ce que je ferais sans toi donc ... s'il te plait, ne me blâme pas pour tout ce qu'il pourrait te dire. » Sloan leva les yeux au ciel en pensant à la seule fois où son beau-père avait rencontré sa copine. C'était Rhiannon à l'hôpital et il l'avait prise pour une infirmière, pour une moins que rien. Espérons que ce soir il fasse plus d'efforts avec Suzy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Suzy Underwood
Admin
Admin
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: 02    Sam 14 Oct - 3:17

Si toi t'es stressé, alors imagine moi. Je ne sens absolument plus mes genoux, j'suis convaincu que tôt ou tard ils vont finir par me lâcher. Ça ne serait pas très beau à voir, surtout que j'ai décidée de porter des talons hauts pour accompagner ma petite robe de bon goût - et chic. J'sais franchement pas à quoi m'attendre... j'ai bien vu la vidéo de vous deux en voiture mais ça n'a rien à voir avec la façon dont tu m'en parles. Il a l'air... chiant. Imposant. J'ai déjà peur de chier dans ma culotte.

Devant le restaurant, je te regarde en détruisant mes doigts, en tirant sur les cuticules.
J'suis toujours un peu nerveuse dans la vie, mais là, ça me rends carrément anxieuse.
Putain, j'le sens pas du tout ce dîner ... Tu es sure que tu veux toujours m'accompagner, tu sais mon beau-père c'est un enfant de cœur. Il peut se montrer gentil comme hyper désagréable et cynique, j'veux pas qu'il te mette mal à l'aise ou qu'il te fasse des réflexions. J'arque un sourcil en te regardant. Pour être honnête avec toi, j'suis terrifiée maintenant. Bravo Bushnell. Mais pour toi, j'ferais absolument n'importe quoi et c'est peut-être mieux que j'le rencontre maintenant... plutôt qu'étirer le mystère pendant des années. On est déjà ici et je meurs de faim... alors... Alors ouais, enfuie-toi avec moi, on va s'péter le bide chez McDo. Non non c'est une blague, on va rester fort et affronter la tempête à deux. T'entoures mon visage de tes grandes mains protectrices, puis tu déposes tes lèvres sur les miennes. Après ce doux baisers, j'ouvre les yeux et te fait un petit sourire. On parlait de quoi, déjà ? Je t'aime Underwood. J'sais pas ce que je ferais sans toi donc ... s'il te plait, ne me blâme pas pour tout ce qu'il pourrait te dire. Bam, je retombe les deux pieds sur terre et je me mords l'intérieur de la joue. J'te blâmerai pour rien. Mais ça ira, ça ne peut pas être aussi pire que tu l'penses... hein ? Dis-moi que j'ai raison. J'attrape ta main et ose finalement ouvrir la porte du restaurant. L'hôtesse nous demande si nous avions une réservation, ce à quoi tu lui réponds qu'il y en a bien une. Je me racle la gorge, puis franchis les premiers pas jusqu'à notre table. Ton beau-père n'est pas encore là, nous sommes les premiers. Je m'assois donc à la table après avoir retirée ma veste et lève les yeux vers toi. J'vais mourir, je crois. Qu'est-ce qu'on fait ici ? Viens on s'en va, il est peut-être pas trop tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninetest.forumactif.com
 
02
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blaaa :: archiiive-
Sauter vers: